Programme : Les projections

Samedi 7 mars

Projection « Le blasphème et la transgression au cinéma : censure religieuse et violence politique »

A 20h30, en salle Dussane, projection et commentaire d’extraits de films par Françoise Zamour, directrice des études littéraires de l’École normale supérieure, professeure d’études cinématographiques à l’ENS.

Violence, politique, satire, antisémitisme, blasphème, que dit le cinéma ? Que peut le cinéma ?
Il s’agira, à partir d’extraits de films qui, volontairement ou pas, ont déclenché la polémique, d’échanger avec la salle sur la dramaturgie et les lectures de l’événement, avec la complicité de Laetitia Dumont-Levi (enseignante en théâtre au DHTA, spécialiste de théâtre et politique, et plus particulièrement de Dario Fo) et de Youssef Chahine, Martin Scorsese, Daniele Cipri, Franco Maresco, Pier Paolo Pasolini, Stanley Kubrick et Ernst Lubitsch.

Réservations

Mercredi 11 mars

Projection Iranien

A 21h, en salle Dussane, une projection d’Iranien, Grand Prix du Festival international des films documentaires Cinéma du Réel en 2014, en présence du réalisateur Mehran Tamadon, sera suivie d’un débat animé par Sabrina Mervin, chargée de recherche au CNRS et membre du Centre d’études en sciences sociales du religieux (EHESS).

Synopsis :
Iranien athée, le réalisateur Mehran Tamadon a réussi à convaincre quatre mollahs, partisans de la République Islamique d’Iran, de venir habiter et discuter avec lui pendant deux jours. Dans ce huis clos, les débats se mêlent à la vie quotidienne pour faire émerger sans cesse cette question : comment vivre ensemble lorsque l’appréhension du monde des uns et des autres est si opposée ?

Bande-annonce :

http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=19548872&cfilm=227619.html

 

Réservations

Mardi 10 mars

Projection Nostalgie de la lumière

A 20h30, en salle Dussane, en collaboration avec le Ciné-Club de l’ENS, une projection de Nostalgie de la lumière (2010), de Patricio Guzmán, European Film Award du meilleur documentaire, sera suivie d’une discussion animée par Julie Amiot-Guillouet, maître de conférences à l’Université Paris-Sorbonne Paris IV, spécialiste du cinéma latino-américain, Pamela Biénzobas, critique de cinéma chilienne, et Jean-Loup Bourget, professeur émérite d’études cinématographiques à l’École normale supérieure.

Synopsis :

Au Chili, à trois mille mètres d’altitude, les astronomes venus du monde entier se rassemblent dans le désert d’Atacama pour observer les étoiles. Car la transparence du ciel est telle qu’elle permet de regarder jusqu’aux confins de l’univers. C’est aussi un lieu où la sécheresse du sol conserve intacts les restes humains : ceux des momies, des explorateurs et des mineurs. Mais aussi, les ossements des prisonniers politiques de la dictature. Tandis que les astronomes scrutent les galaxies les plus éloignées en quête d’une probable vie extraterrestre, au pied des observatoires, des femmes remuent les pierres, à la recherche de leurs parents disparu…

Bande-annonce :

http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=19146643&cfilm=173828.html

 

Réservations